Article mis en ligne le 14/09/2012.

Déficit en vitamine D : un risque augmenté de mort par insuffisance cardiaque, maladies cardiovasculaires et mortalité prématurée avant 75 ans

Une nouvelle étude américaine confirme qu'un taux insuffisant en vitamine D augmente significativement le risque de mort par insuffisance cardiaque, maladies cardiovasculaires des sujets adultes de plus de 35 ans et le risque de mortalité prématurée toutes causes des sujets entre 35 et 75 ans.



Concentration sérique en 25-hydroxyvitamine D et mortalité par insuffisance cardiaque et maladie cardiovasculaire, et mortalité prématurée toutes causes chez des adultes américains. Liu L, et al.

 

Résumé

 
Notre objectif a été d’examiner les corrélations existantes entre les concentrations sériques de la 25-hydroxyvitamine D [25(OH)D] et la mortalité par insuffisance cardiaque et maladie cardiovasculaire, et la mortalité prématurée toutes causes en utilisant les données  de la 3e étude nationale d’observation de la santé et de la nutrition (Third National Health and Nutrition Examination Survey) qui a inclus : 13131 sujets (6130 hommes, 7001 femmes) âgés ³ 35 ans à l’inclusion (1988 à 1994) et suivis jusqu’en décembre 2000.
La mort prématurée était définie par la mort toutes causes < 75 ans.
 
Les résultats ont montré que pendant un suivi d’environ 8 ans, il y a eu 3266 décès (24,9 %) incluant 101 décès par insuffisance cardiaque, 1451 par maladie cardiovasculaire et 1066 par mortalité prématurée toutes causes. 
 
Parmi les morts par insuffisance cardiaque, 37 % des sujets décédés présentaient des taux sériques de 25(OH)< 20 ng/ml, alors que parmi ceux qui n’étaient pas morts d’insuffisance cardiaque, seulement 26 % présentaient de tels taux (p < 0,01).
 
L’analyse multivariée ajustée selon le modèle Cox a montré que les sujets avec des taux sériques de 25(OH)< 20 ng/ml présentaient un risque 2,06 fois plus élevé (intervalle de confiance de 95 % 1,01 à 4,25) de mort par insuffisance cardiaque que ceux avec des taux  sériques de 25(OH)³ 30 ng/ml (p < 0,001).
De plus, le risque relatif (intervalle de confiance de 95 %) pour une mort prématurée toutes causes était  de 1,40 (1,17 à 1,68) chez les patients avec un taux sérique de 25(OH)< 20 ng/ml et de 1,11 (0,93 à 1,33) chez ceux présentant un taux sérique de25(OH)de 20 à 29 ng/ml en comparaison avec ceux ayant un taux sérique de 25(OH)³30 ng/ml (p < 0,001, test de tendance).
 
En conclusion, les adultes ayant un taux sérique de 25(OH)D insuffisant présentent un risque significativement plus élevé  de mort par insuffisance cardiaque, toutes maladies cardiovasculaires, et de mort prématurée toutes causes.
 

Source : Department of Epidemiology and Biostatistics, Drexel University School of Public Health, Philadelphia, Pennsylvania ; USA.  Am J Cardiol. 2012 Sep 15;110(6):834-9. Epub 2012 Jun 2.