Article mis en ligne le 22/02/2013.

L'exposition aux UV-B réduit le risque de développer une polyarthrite rhumatoïde

Les résultats d'une grande étude portant sur plus de 200 000 femmes montrent que l'exposition aux ultraviolets-B (UV-B) solaires est associée à une diminution du risque de Polyarthrite Rhumatoïde (la plus fréquente des polyarthrites chroniques, responsable de déformation et des destrcution des articulations). Mais l'utilisation intensive des crèmes solaires pourrait bien bloquer l'effet protecteur de l'exposition solaire et entraîner une augmentation des cas de cette maladie grave et handicapante.

Ces résultats illustrent les risques importants pour notre santé du déficit en UV-B solaires, tendance croissante dans nos sociétés mordernes en raison de notre mode de vie et de messages de "protection solaire" excessifs et mal compris.

 

 

 


Traduction du rrésumé


OBJECTIF:

Examiner l'association entre l’exposition aux ultraviolets-B (UV-B) et le risque de polyarthrite rhumatoïde (PR) chez les femmes de deux grandes études prospectives : la « Nurses' Health Study » (NHS) et la « Nurses' Health Study II » (NHSII).

 

MÉTHODE:
Un total de 106 368 femmes de NHS, âgés de 30-55 ans en 1976, et 115 561 femmes de NHSII, âgées de 25 à 42 ans en 1989, ont été incluses dans l'analyse. Nous avons identifié les femmes développant une PR dès le début de chaque cohorte jusqu'en 2008 (NHS) et 2009 (NHSII). Le flux cumulatif moyen d'UV-B, une mesure composite de l'exposition aux UV ambiants s'appuyant sur ​​la latitude, l'altitude et les nuages, a été estimé en fonction du lieu de résidence et classé comme faible, moyen ou élevé. Les estimations des UV-B à la naissance et l'âge de 15 ans ont également été examinés. Nous avons utilisé un modèle multivarié ajusté à risques proportionnels de Cox pour estimer les RR et l’IC95%.


RÉSULTATS:
1 314 cas de PR ont été identifiés au total. Parmi les participants du NHS, une exposition moyenne cumulative supérieure aux rayons UV-B a été associée à un risque diminué de polyarthrite rhumatoïde ; les femmes les plus exposées avaient un risque diminué de 21% de développer un polyarthrite rhumatoïde par rapport aux femmes les moins exposés aux UV (HR (IC à 95%); 0,79 (0,66 à 0,94)).
L’exposition aux UV-B n'a pas été associée à un risque de PR chez les femmes les plus jeunes dans la cohorte NHSII (1,12 (0,87 à 1,44)). Les résultats étaient similaires pour les UV-B à la naissance et à l'âge de 15 ans.

 

CONCLUSIONS:

Ces résultats suggèrent que l’exposition aux UV-B ambiants est associée à un risque plus faible de polyarthrite rhumatoïde dans la cohorte NHS, mais pas dans la NHSII. Les différences dans les comportements de protection solaire (par exemple, une plus grande utilisation de crèmes solaires dans les jeunes générations) peuvent expliquer les résultats disparates.

 

 

Référence :
Arkema EV, Hart JE, Bertrand KA, Laden F, Grodstein F, Rosner BA, Karlson EW, Costenbader KH. Exposure to ultraviolet-B and risk of developing rheumatoid arthritis among women in the Nurses' Health Study. Ann Rheum Dis. 2013 Feb 8.