Article mis en ligne le 04/12/2012.

Manque d'exposition aux UV lors de la grossesse : il existerait une relation entre mois de naissance et risque ultérieur de sclérose en plaques

Le mois de naissance aurait un effet significatif sur le risque ultérieur de sclérose en plaques (SEP) en raison probablement de l'exposition maternelle aux ultraviolets et des taux maternels en vitamine D pendant la grossesse, comme en témoigne la relation entre le risque et la latitude.


 
Une récente analyse vient de comparer les données existantes de plus de 150000 patients atteints de sclérose en plaque (SEP) aux taux de natalité attendus afin d’évaluer la relation entre latitude et ratio de naissance observé/attendu de patients atteints de SEP chaque mois de l’année.
Les résultats ont montré :
·      un excès significatif de risque de SEP chez les sujets nés en Avril  de 5 % (ratio SEP observé/attendu 1,05 ; p = 0,05)
·      une réduction du risque de 5 % chez les personnes nées en Octobre (0,95 ; p = 0,04) et de 8 % pour celles nées en Novembre (0,92 ; p = 0,01).
 
Une relation significative entre la latitude et le ratio observé/attendu a été démontrée en décembre, et à la limite de la significativité en mai et août.
 
Référence :
Dobson R, Giovannoni G, Ramagopalan S. The month of birth effect in multiple sclerosis: systematic review, meta-analysis and effect of latitude. J Neurol Neurosurg Psychiatry. 2012 Nov 14.