Article mis en ligne le 02/10/2012.

De plus en plus d'enfants avec un déficit en vitamine D aux urgences pédiatriques : un phénomène préoccupant

 Cette étude montre un taux alarmant d'enfants se présentant au service des urgences anglais pour divers troubles (douleurs abdominales ou des membres, convulsions,…) chez qui on retrouve un déficit en vitamine D, parfois très sévère. Parmi les causes de ce déficit, les auteurs citent le manque d'exposition au soleil du fait des campagnes de prévention du mélanome. Les enfants à peau foncée sont les plus sévèrement touchés.


 

Résumé de l'article (traduction)

 

INTRODUCTION :
L'augmentation de la carence en vitamine D que nous observons semble être multifactorielle : une société de plus en plus multiculturelle, la diminution de l'exposition au soleil en raison de préoccupations concernant le cancer de la peau, un mode de vie plus sédentaire et des changements alimentaires au sein de la population.


MÉTHODES :
Il s'agissait d'une étude rétrospective chez des enfants chez qui ont a retrouvé un carence en vitamine D, à l'occasion d'un examen au service des urgences de Mars 2009 à Mars 2010. Ces données ont ensuite été subdivisées en fonction de leur âge, l'origine ethnique, la présentation des plaintes et les paramètres biochimiques associés.


RESULTATS :
89 patients ont été identifiés  avec un faible niveau de vitamine D (taux de vitamine D inférieur à 50 nmol / l), avec 83 % des enfants ayant de très faibles niveaux de vitamine D (moins de 25 nmol / l). Les plaintes les plus fréquents étaient les douleurs abdominales (19 %), des convulsions (17%) et des douleurs dans les membres (15%). Les origines ethniques les plus fréquentes dans l'étude étaient Pakistanaise (37 %), suivie par l'Afrique noire (11,2 %).

 

CONCLUSIONS:
Une carence en vitamine D doit être évoquée chez les enfants qui ont la peau pigmentée présentant de symptômes variés. Les carences en vitamine D détectées ne représentent probablement qu'une très faible proportion de la carence en vitamine D chez les enfants à Birmingham.

 

 

 

Référence :

 

Kehler L, Verma S, Krone R, Roper E. Vitamin D deficiency in children presenting to the emergency department: a growing concern. Vitamin D deficiency in Birmingham's children: presentation to the emergency department. Emerg Med J. 2012 Sep 8. [Epub ahead of print]