Article mis en ligne le 03/03/2017.

Trop de protection solaire nuit à la vitamine D

 Une étude Danoise révèle que les personnes qui se protègent le plus du soleil manquent de vitamine D.


 On sait peu de choses sur la façon dont notre taux de vitamine D est affecté par les moyens de protection solaire (chercher de l'ombre, porter un chapeau de soleil, porter des vêtements de protection ou utiliser un écran solaire).
Cette étude scientifique réalisée auprès de 3194 danois (2625 adultes, 569 enfants)recrutés parmi la population générale a mesuré le taux de vitamine D des personnes en fonction du niveau de protection solaire qu’elles adoptent.
Les résultats montrent que les adultes danois qui respectent le plus les recommandations de protection solaire (ombre et vêtements de protection) ont une baisse du taux de vitamine D. Ce phénomène n’a pas été constaté chez les enfants de l’étude, ni quand la protection solaire se limite au port de chapeau.

 

Ces résultats suggèrent que les politiques incitant à la protection solaire sont responsables d’un taux bas de vitamine D, tel qu’il est observé dans de nombreux pays. Des études complémentaires sont nécessaires pour déterminer l’équilibre idéal d’exposition solaire qu’il faudrait recommander afin d’apporter un taux suffisant de vitamine D, tout en n’augmentant pas le risque de cancer cutané.

 

 

Source :

Hansen L, Tjonneland A, Koster B, et al. Sun Exposure Guidelines and Serum Vitamin D Status in Denmark: The StatusD Study. Nutrients. 2016;8(5).

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4882679/pdf/nutrients-08-00266.pdf