Article mis en ligne le 11/01/2017.

Ultraviolets solaire bénéfiques contre l'obésité : les preuves s'accumulent

Dans un article scientifique des chercheurs australiens et anglais passent en revue les preuves de l’effet protecteur des ultraviolets solaires contre l’obésité


 Nous avons déjà rapporté sur ce site les publications scientifiques qui indiquent que l’exposition aux UV solaires serait pourrait contribuer à diminuer le risque de développer une obésité ou un diabète, et ce par une action directe des UV, indépendamment de la vitamine D solaire.

Trois scientifiques australiens et un anglais viennent de publier une revue sur les effets des ultraviolets solaires sur l’obésité ainsi que sur des troubles métaboliques fréquemment associés : le diabète de type 2 et le syndrome métabolique.


Au total, les auteurs de l’article estiment qu’il y a de nombreuses données scientifiques montrant que les UV solaires ont un effet protecteur contre l’obésité et les maladies cardio-métaboliques.

Face à l’augmentation inquiétante de l’obésité, de nouvelles recherches épidémiologiques et cliniques devraient être menées pour préciser l’étendue de ce phénomène et ses mécanismes.


Référence :
Gorman S, Lucas RM, Allen-Hall A, et al. Ultraviolet radiation, vitamin D and the development of obesity, metabolic syndrome and type-2 diabetes. Photochemical & Photobiological Sciences. 2017.

 

Autres sources :
Fleury N, Geldenhuys S, Gorman S. Sun Exposure and Its Effects on Human Health: Mechanisms through Which Sun Exposure Could Reduce the Risk of Developing Obesity and Cardiometabolic Dysfunction. International journal of environmental research and public health. 2016;13(10).

Geldenhuys S, Hart PH, Endersby R, et al. Ultraviolet Radiation Suppresses Obesity and Symptoms of Metabolic Syndrome Independently of Vitamin D in Mice Fed a High-Fat Diet. Diabetes. 2014;63(11):3759-69.