Que faut-il savoir sur le syndrome prémenstruel ?

Que faut-il savoir sur le syndrome prémenstruel ?

Également appelé « SPM », le syndrome prémenstruel représente un ensemble de manifestations qui surviennent chez de nombreuses femmes durant les jours qui précèdent la venue de leurs règles. Si les causes de son déclenchement sont difficiles à expliquer, il convient tout de même de noter que ce phénomène n’est pas vécu par toutes les femmes. Quels sont les symptômes du SPM ? Comment savoir si l’on souffre de ce syndrome ou non ? Quelles sont les conséquences d’un syndrome prémenstruel ? Dans cet article, on vous explique tout.

Quels sont les symptômes du syndrome prémenstruel ?

Comme cela a été expliqué plus haut, toutes les femmes ne connaissent pas le SPM ; et ses causes sont assez difficiles à déterminer. Cependant, dans la majeure partie des cas, plusieurs symptômes ont été observés. Pour faciliter leur compréhension, il faut remarquer qu’il existe deux types de symptômes.

Les symptômes physiques

Il s’agit principalement :

  • De la lourdeur dans les jambes ;
  • Des troubles de la digestion ;
  • L’apparition de boutons d’acné ;
  • Une rétention de l’eau dans l’organisme qui occasionne la prise de poids ;
  • Le gonflement de la poitrine ;
  • Et enfin, une fatigue accrue.

Il est important de noter que les maux de têtes et de la bouffée de chaleur sont également répertoriés parmi les symptômes physiques du SPM.

Les symptômes émotionnels

  • Des sentiments d’angoisse et de tristesse ;
  • Les insomnies (troubles du sommeil) ;
  • De la nervosité et de l’irritabilité (humeur troublée).

Notons que si vous observez ces symptômes les jours précédant vos règles, alors il est très fort possible que vous soyez face au syndrome prémenstruel.

Syndrome prémenstruel et non grossesse : comment s’en assurer ?

Il est important de souligner que certains symptômes de grossesse peuvent se confondre à ceux du SPM. C’est souvent un objet d’inquiétude et de confusion pour plusieurs femmes mariées. Nausées, maux de tête, gonflement de la poitrine, changements d’humeur, perturbations du cycle menstruel (retard des règles)… Ce sont ces symptômes qui sont à l’origine de la confusion.

La meilleure attitude à adopter face à une telle confusion est de réaliser un test de grossesse. Un trouble du cycle menstruel ne signifie pas forcément que vous êtes enceinte, Madame !

Le syndrome prémenstruel a-t-il des conséquences ?

Face à cette situation, plusieurs femmes peuvent se demander s’il est nécessaire de réaliser des examens cliniques. À moins de ressentir un de ces symptômes de manière aggravée, des examens médicaux ne sont généralement pas nécessaires. Et si le SPM se manifeste à plusieurs reprises, vous saurez le reconnaitre et serez moins inquiète et moins stressée.

Cependant, il est important de noter que dans la majeure partie des cas, le syndrome prémenstruel entraine des règles douloureuses.

Quelle attitude adopter en face du SPM ?

Il ne faut surtout pas paniquer ni stresser. Toutes les femmes ne sont pas touchées, mais il faut remarquer que les statistiques révèlent que huit femmes sur dix ressentent ces symptômes.

Toutefois, si vous souffrez déjà d’une maladie, ne négligez pas les symptômes connus de cette maladie qui peuvent éventuellement être amplifiés pendant la période du SPM. Dans un tel cas, consulter votre médecin ne vous fera que du bien.

Quelques règles d’hygiène peuvent vous aider également à atténuer les symptômes des SPM. Entre autres attitude bienveillante, il faut avoir une activité sportive régulière, limiter les aliments riches en graisse, en sucre et en sel, prendre des vitamines telles que le calcium, le magnésium et de la vitamine E.

Si vous êtes également victime d’autres troubles de votre cycle menstruel (retard des règles ou règles précipitées), il est conseillé de s’équiper d’une culotte menstruelle efficace telle qu’une culotte Sisters Republic afin d’éviter de mauvaises surprises.

Articles similaires :

    Aucun trouvé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *