Comment faire quand le téton ou le sein vous gratte

Il existe des endroits sensibles sur le corps d’une femme et qui au moindre signe sont sujets d’inquiétude. Vous avez les tétons qui vous grattent et vous vous demandez ce qui en est à la base. Cette sensation est gênante et désagréable il faut l’avouer. Plusieurs causes sont possibles et il serait utile de les connaître afin de suivre le traitement adéquat. Ces causes sont-elles graves ? Comment éviter ce problème de sein qui gratte ? Tant de questions qui mériteraient des réponses. Découvrez donc sur cette page, quelles sont les causes possibles du téton qui gratte.

Les causes cutanées à la base du téton qui gratte

Votre téton qui gratte, il peut s’agir d’un problème dermatologique. Des maladies peuvent recouvrir la poitrine et causer des démangeaisons du sein ou mamelon. L’eczéma ou le psoriasis par exemple sont des maladies dermatologiques pouvant être à la base de ce problème. Elles sont caractérisées par des boutons qui apparaissent et qui grattent. Une rougeur et éventuellement des brûlures. Il faut donc consulter un médecin le plus tôt possible pour régler le problème. Il est important de choisir correctement ses sous-vêtements. Des soutiens-gorges de la taille qu’il vous faut et de préférence en matière coton.
Le sein qui gratte, il est probable qu’il s’agisse d’un problème allergique. Un produit cosmétique ou un liquide de lessive peuvent être à la base. Il faudrait dans ce cas arrêter l’utilisation de ces produits cosmétiques et changer de liquide de lessive. Un manque d’hydratation, surtout en période de fraîcheur peut provoquer des tiraillements, la peau qui pèle et causer des démangeaisons. Il faut donc prendre le temps de s’hydrater correctement la peau après la douche avec un produit hydratant. Aussi, il faut consommer beaucoup d’eau, cela permettrait d’avoir une peau moins sèche.

Les hormones à la base du sein qui gratte

Un déséquilibre hormonal peut être aussi une cause du sein qui gratte. Le syndrome prémenstruel, une grossesse ou encore la prise de pilules contraceptives sont autant de possibilités expliquant ce problème. En effet, la survenue d’une grossesse provoque un bouleversement hormonal important. Ce signe est d’ailleurs révélateur chez certaines femmes en ce qui concerne la venue d’une grossesse. La ménopause peut également être à la base du problème.
Aussi lorsque vous allaitez, vous pouvez faire face à ce cas. Il s’agit plus d’une difficulté du bébé à allaiter que d’une cause hormonale. Une mauvaise position du bébé ou de la vôtre peut l’empêcher d’avoir accès au téton. Dans certains cas beaucoup plus sérieux, il s’agit de petites blessures dues aux poussées dentaires du nourrisson. Il faudra trouver une autre solution tout en appliquant une pommade ou une huile cicatrisante sur les coupures. En dehors de cette cause hormonale, d’autres causes beaucoup plus sérieuses sont possibles.

Les causes pathologiques

Ce sont les causes les plus graves pouvant être à la base du téton qui gratte. D’abord, il peut s’agir d’une infection cutanée, telle qu’une mycose ou d’une infection bactérienne causée par un staphylocoque doré.
Il est possible qu’il s’agisse de la maladie de Paget du mamelon qui n’est rien d’autre qu’un cancer du mamelon. Il est important de faire la différence avec la maladie de Paget qui est une atteinte osseuse. Elle se manifeste par des éruptions cutanées au niveau du mamelon, des démangeaisons, des rougeurs qui apparaissent, des lésions avec des croûtes ainsi qu’une sécrétion.
Un cancer du sein peut également provoquer des démangeaisons et des rougeurs au niveau du sein et du téton. Vous remarquerez une rougeur du sein, sa déformation et son gonflement lorsqu’il s’agir d’un problème cancéreux. Dans ce cas, il est primordial de consulter le plus tôt possible un médecin.

Précautions et solutions lorsque le téton gratte

  • Pour éviter le téton qui gratte, il faut se servir des liquides de lessive neutres, doux et naturels. Le changer dans le cas où vous suspectez un tel problème. Il faut également opter pour un gel de douche adéquat pour votre peau.
  • Ne vous servez pas d’eau trop chaude pour votre douche. Servez-vous plutôt d’eau tiède.
  • Portez des vêtements amples et optez pour des sous-vêtements en coton.
  • Optez pour des pommades hydratantes pour le corps, mais surtout neutres ou naturelles.
  • Buvez beaucoup d’eau surtout en période de fraîcheur.
  • Évitez au maximum de vous gratter le téton dès que vous ressentez le besoin.
  • Allaiter votre bébé de façon correcte de sorte qu’il soit à l’aise en mangeant.
  • Prenez le soin de faire régulièrement des autopalpations pour vérifier la présence éventuelle d’un nodule dans le sein.
  • Aller en visite gynécologique aussi fréquemment que possible pour un diagnostic.

Lorsqu’il s’agit de dérèglement hormonal comme le syndrome prémenstruel, une grossesse ou la ménopause, rien n’est à faire de façon particulière. Il est juste important de veiller à ne pas gratter le téton excessivement et se servir d’un produit neutre pour se soulager.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *