Douleurs articulaires et ostéoporose : le collagène peut vous aider

Douleurs articulaires et ostéoporose : le collagène peut vous aider

À partir de 30 ans, il n’est plus rare de ressentir régulièrement des douleurs articulaires sans raison apparente. Voici comment le collagène en poudre peut les réduire.

Si vous avez passé la trentaine, il est probable que vous souffriez régulièrement de douleurs plus ou moins intenses au niveau des articulations. Coudes, genoux, mais aussi doigts ou encore dos, ces douleurs sont courantes et généralement bénignes. C’est tout simplement un signe de l’âge lié à la destruction des fibres de collagène qui disparaissent peu à peu à force d’utilisation.

Au fil du temps, les articulations s’usent et les douleurs apparaissent. Certains facteurs peuvent favoriser les douleurs articulaires, comme porter régulièrement des charges lourdes, répéter le même geste inlassablement ou encore la pratique de sports donnant lieu à des chocs de forte ou moyenne intensité répétés. C’est, par exemple, le cas de la course à pied.

La pratique sportive régulière fait beaucoup plus de bien que de mal ! Il n’est donc pas recommandé d’arrêter le sport en raison des douleurs articulaires (et musculaires) qu’elles entraînent. Pour éviter les désagréments articulaires, la prise de collagène peut en revanche aider. Rappelons tout de même que, comme toujours lorsqu’il en va de votre santé, il est important de consulter votre médecin en cas de doute.

Le collagène, un composant essentiel des articulations

Avec l’âge, le corps produit de moins en moins de collagène. Ce dernier est pourtant au centre de nos articulations puisque c’est lui qui compose en bonne partie notre cartilage. Or, c’est ce cartilage qui participe à la bonne mobilité des articulations  pour permettre une meilleure lubrification du liquide synovial permettant aux mouvements  une meilleure  fluidité…  sans douleur.

Le collagène, un composant essentiel des articulations

Opter pour des compléments alimentaires contenant de l’hydrolysat de collagène permet d’apporter au corps et aux articulations le supplément qui n’est plus produit naturellement. Cela permet donc de ralentir le vieillissement du cartilage, de le garder en bonne santé, et ainsi de réduire ces petites douleurs du quotidien. Ce sont d’ailleurs les conclusions d’une méta-analyse publiée en 2015* à partir des données de 60 études différentes.

Il convient bien évidemment de conserver une alimentation saine, une bonne hydratation ainsi que des activités physiques régulières, qui sont les trois piliers essentiels d’un corps en pleine forme. Sans forcément aller jusqu’à une pratique sportive intense, une simple balade est déjà une première étape pour rester en bonne santé.

L’ostéoporose également retardée

L'ostéoporose également retardée
Tout comme les douleurs articulaires, l’ostéoporose fait partie des signes de l’âge qui peuvent être limités grâce au collagène. L’étude citée précédemment mentionne d’ailleurs ses effets bénéfiques sur la santé des os en général.

Présent naturellement dans les os, le collagène leur confère souplesse et résistance aux chocs. La diminution de sa production au fil des années, a donc un impact négatif. Avec l’âge, les os deviennent moins denses, plus rigides, et plus cassants. En vieillissant, les fractures sont donc plus susceptibles de survenir.

Quiconque s’est déjà brisé un os sait que l’expérience est particulièrement déplaisante. Entre la douleur intense, les radiographies à répétition ou l’immobilisation, c’est probablement l’un des traumatismes courants les plus difficiles à vivre.

Malheureusement, la perte de densité osseuse est naturelle et inévitable, mais grâce à une alimentation riche en collagène ou sous forme de complément alimentaire il est toutefois possible de la limiter pour conserver des os en meilleure santé.

Ce sont en tout cas les conclusions de la méta-analyse. Elles sont parfaitement claires : “L’ingestion continue d’hydrolysat de collagène aide à réduire et prévient les douleurs articulaires, la perte de densité osseuse et le vieillissement de la peau.“ C’est en effet cohérent : puisque les os et articulations sont en partie composés de collagène, mais que ce dernier se fait plus rare avec l’âge, l’apport complémentaire va compenser ce déficit.

On remarquera par ailleurs qu‘il est aussi bénéfique pour la peau. Si vous souhaitez en savoir plus,  vous pouvez consulter cet article à propos du collagène comme solution anti-âge pour la peau et notamment ses effets antirides.

En définitive, pris de manière suffisamment précoce, le collagène est un bon moyen de réduire les douleurs articulaires et osseuses ou de retarder leur apparition. Il est toutefois important de choisir la bonne galénique et le bon dosage de collagène pour une efficacité maximale.

* An overview of the beneficial effects of hydrolysed collagen intake on joint and bone health and on skin ageing. Teresa Figueres Juher, Esther Basés Pérez

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *