L’e-cigarette a-t-elle des effets secondaires ou dangers ?

Cigarette électronique danger : les précautions à prendre

Sur les cigarettes classiques, les scientifiques ont largement conclu qu’elles avaient des effets néfastes sur la santé et surtout qu’elles sont cancérigènes. C’est cette hantise qui a fait le succès des cigarettes électroniques que leurs fabricants ont présenté comme des produits moins nocifs. Et pourtant, de nombreuses études controversées peignent les vapes comme des accessoires dangereux. Utiliser une cigarette électronique est néanmoins devenu un lifestyle pour de nombreuses personnes. D’ailleurs, plusieurs professionnels l’indiquent comme une alternative au tabac. Elle permettrait de réussir le sevrage. Qu’en est-il donc réellement des dangers de la cigarette électronique ?

Vapoter présente-t-il des dangers pour l’homme ?

De nombreux experts ont indiqué que la cigarette électronique était moins dangereuse que la cigarette classique et que son usage à la place du tabac permettait de réduire le risque de certaines maladies. Aussi vraie que soit cette théorie, elle ne dit pas que vapoter est sans danger. L’organisation mondiale de la santé a d’ailleurs émis de nombreuses réserves à propos des e-liquides. D’après les conclusions de cet organe, les cigarettes électroniques font courir le risque des maladies cardiaques et des troubles pulmonaires. L’OMS précise également que les cigarettes électroniques sont plus nocives chez les jeunes consommateurs. De plus, les e-liquides contiennent du glycol. Et les métaux toxiques qui auraient été retrouvés dans les nouveaux modèles ont créé un flou sur ces produits.

Les scientifiques ne s’accordent pas

Sur les dangers de la cigarette électronique, les scientifiques ne s’accordent pas. En dépit des controverses, les chercheurs du Royaume-Uni et même l’Académie de médecine en France ont rassuré les vapoteurs des risques minimes qu’il y a à utiliser la cigarette électronique. Ce qui est surtout rassurant, c’est qu’il existe une directive et un cadre de surveillance. En France, c’est l’ANSES qui est dévolue de cette mission. Le débat n’est pas pour autant éteint. Utiliser une cigarette électronique pas cher comportant de la nicotine n’induit-il pas des effets secondaires ?

Existe-t-il des effets secondaires ?

Qu’il contienne de la nicotine ou pas, la cigarette électronique peut avoir des effets secondaires en cas de surconsommation. Ces effets sont généralement une irritation de la gorge et la toux. Ils apparaissent surtout lorsque l’e-liquide contient un fort taux de nicotine. La toux peut parfois être un effet normal chez les nouveaux vapoteurs. Elle disparaît avec le temps. Le surdosage peut entraîner d’autres manifestations comme :

  • Les maux de tête ;
  • La nausée ;
  • Les vertiges ;
  • Les palpitations ;
  • L’insomnie ;
  • La sécheresse buccale et abdominale.

La déshydratation est un autre effet secondaire de la vape. Elle se manifeste par un assèchement de la bouche. C’est souvent dû au glycol. Chez les vapoteurs allergiques au propylène glycol, on peut noter un état nauséeux, des maux de ventre, des éruptions cutanées ou un assèchement des voies respiratoires. En cas d’allergie, il est conseillé d’adopter un e-liquide qui ne contient que de la glycérine végétale. Dans tous les cas, c’est important de ne pas fumer et vapoter en même temps. Cette habitude entraîne généralement les effets secondaires suscités et parfois une perte du goût.

Quelles précautions prendre ?

Pour minimiser les risques qui accompagnent la vaporisation, il faut avoir les bons comportements. Dans les précautions d’emploi, les fabricants indiquent généralement de :

  • Charger la batterie avant une première utilisation ;
  • S’assurer que la batterie est en bon état avant de vapoter ;
  • Ne pas aspirer trop fort ;
  • Ne pas mettre sa cigarette électronique dans sa poche sans protection ;
  • Eviter de nettoyer son dispositif de vapotage avec de l’eau et du savon ;
  • Éviter les surdoses en nicotine, etc.

Autant il y a des précautions d’emploi, autant il y a des contre-indications. La cigarette électronique est interdite aux femmes enceintes et aux personnes ayant moins de 18 ans. Les personnes avec un profil de santé particulier doivent d’abord consulter leurs médecins.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *