Comment arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique

E-cigarette et arrêt de tabac : comment s’y prendre

La thèse de la vertu de sevrage qu’offre la cigarette électronique aux fumeurs a longtemps été controversée en science. Il n’en reste pas moins que de nombreux anciens fumeurs témoignent s’être servi de l’e-cigarette pour arrêter la consommation du tabac. Plusieurs experts ont d’ailleurs confirmé à travers des études diffusées par Le Figaro l’efficacité de la vape dans l’arrêt de la cigarette classique. Il faut donc retenir qu’on peut devenir un vaporisateur pour cesser d’être un fumeur. Toutefois, il faut adopter la bonne stratégie.

Bien choisir sa cigarette électronique

Le choix de la cigarette électronique a beaucoup à avoir dans la possibilité d’un sevrage. C’est pour cette raison que les professionnels conseillent de tester plusieurs modèles d’e-cigarette avant de se lancer. Cela permet de trouver un produit qui donne des sensations similaires à celle qu’on ressent quand on fume. Il faut aussi avoir d’avance du liquide ou plusieurs cartomiseurs. Certains anciens fumeurs ont en effet affirmé que la panne de vaporette conduit généralement à retomber dans l’habitude de fumer. Pour le succès du sevrage, il faut choisir un arôme qui produit les mêmes effets dans la gorge qu’une simple cigarette. Les pneumologues recommandent à cet effet de bien viser certains critères :

  • Le réservoir ;
  • Le e-liquide ;
  • La batterie rechargeable ;
  • La résistance électrique.

Pour accroître la rapidité du sevrage, certains experts recommandent d’associer à l’e-cigarette des patchs, des gommes ou des comprimés qui sont des substituts nicotiniques. Ce qu’il ne faut cependant surtout pas faire, c’est de continuer de fumer en même temps.

Ne pas fumer et vapoter à la fois

Pour arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique, il faut respecter la condition essentielle d’être un vapoteur exclusif. Les fumeurs qui arrivent à se contenter de l’e-liquide retombent rarement dans la consommation du tabac. En revanche, les vapofumeurs maintiennent leur dépendance élevée au tabac et ne cessent pas de s’exposer aux risques cancérigènes que cela induit. Être un vapoteur exclusif ne veut pas dire que l’on ne consomme pas de la nicotine. On peut en effet rajouter cette substance en vaporisant. Cela permet surtout aux gros fumeurs de tromper le corps et de ne pas tomber dans le manque de la dépendance au tabac.

Évaluer ses besoins en nicotine

La nicotine inhalée pendant la vaporisation permet surtout de créer une illusion qui permet au fumeur de ne pas ressentir le besoin d’une cigarette classique. Cependant, il faut bien connaître son besoin en nicotine avant de se lancer. Dans l’espace européen, la dose maximale autorisée dans les liquides est de 20 mg/ml. Les tabacologues recommandent aux fumeurs de commencer avec la dose maximale et de la diminuer au fur et à mesure pour habituer le corps au sevrage.

Chercher la satisfaction optimale

Lorsqu’on recherche la meilleure cigarette électronique pour arrêter de fumer, il faut viser la satisfaction optimale. Pour que le sevrage marche, le fumeur doit ressentir du plaisir à vaporiser. Dans le choix des accessoires, il faut donc donner une grande place au goût qui convient à la personne du fumeur et surtout rester à pleine dose de nicotine au début.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *