Techniques d’implantation de cheveux et efficacité contre la calvitie

Implantation de cheveux : méthodes courantes, efficacité et avis

Si la calvitie peut devenir très vite traumatisant et faire paniquer, elle n’est pas une fatalité. Le progrès de la science et les avancées notables dans le secteur de la greffe offrent de nouvelles espérances. Alors, recourir à une implantation de cheveux, autrement dit à une greffe de cheveux, a tout de logique. D’ailleurs, il existe divers types de chirurgies pour pallier à votre problème de calvitie et vous redonner le sourire.

Quelques généralités sur la calvitie

Il n’y a rien de plus effrayant pour un homme que de perdre progressivement ses cheveux, même si des compléments capillaires comme Hairburst combattent cela. Cette mauvaise expérience est commune à 25 % des hommes sur la planète, mais seulement 2 % des femmes. Vous l’aurez compris, le souci est plus d’ordre masculin. Aussi désignée par le terme scientifique d’alopécie, la calvitie est caractérisée par la perte partielle ou totale des cheveux d’un sujet. En tant que pathologie, elle se manifeste essentiellement entre les périodes d’adolescence et la quarantaine.

Une fois installé, les zones les plus exposées sont situées au sommet du crâne, le front le tourbillon, les tempes et le toupet qui concerne les cheveux situés juste au-dessus du front. Faut-il rappeler que dans l’identification de l’alopécie, toute chute de cheveux ne peut être considérée comme un début de la pathologie. En effet, l’individu doit perdre en moyenne et quotidiennement 1000 cheveux. Une fois le diagnostic posé, faire une greffe de cheveux s’impose.

Le traitement de l’alopécie par implantation de cheveux

Dans le traitement de la calvitie, le médecin peut avoir recours à deux (2) types de chirurgie. On distingue le greffe de cheveux FUE et le greffe de cheveux DHI. Le recours à l’un ou l’autre de ces types de greffes capillaires obéit à des règles.

Greffe de cheveux FUE

Technique révolutionnaire d’implantation de cheveux, le FUE fait intervenir des instruments à la pointe de la technologie qui confèrent aux médecins une précision remarquable. Cette méthode s’applique en deux phases : celle de retrait et celle de la réimplantation folliculaire. C’est une méthode rapide dans l’exécution.

Le recours à la technique FUE n’est pas admis à tous ceux qui sont en situation d’alopécie. En effet, tout est une question de phase d’évolution. En ce sens, les bons candidats pour cette technique sont les personnes en situation de perte partielle ou contrôlée de cheveux, les personnes désireuses d’éviter les cicatrices ou ceux présentant des sites donneurs à faible densité.

Greffe de cheveux DHI

Encore plus douce que la première méthode d’implantation de cheveux, il s’agit également d’une technique innovante. Ici, les greffons sont prélevés sur une zone appelée “zone donneuse” située à l’arrière de la tête. Elle exclut la mise en place des canaux et débouche directement sur l’implantation de cheveux dans la “zone receveuse”. Cette technique confère aux cheveux une meilleure densité, et un aspect plus naturel et esthétique.

Le revers de la médaille est qu’il s’agit d’une technique qui prend assez de temps. Cela s’explique fondamentalement par le fait que le spécialiste doit procéder à l’implantation exactement entre les cheveux restants. Cela nécessite l’implantation de 2000 greffons en moyenne pour une durée de trois (3) heures.

Où se rendre pour faire un greffe de cheveux ?

L’implantation de cheveux est une intervention purement médicale. En ce sens, elle implique un grand degré d’expertise et de savoir-faire. Dans le monde, la Turquie occupe une place de choix dans les offres pour greffe de cheveux. Pourquoi ne pas en profiter pour vous offrir un voyage médical et bénéficier des meilleurs soins ? Les centres de référence dans le domaine se comptent par centaines et un grand avantage reste le coût. Les transplantations de cheveux effectuées ne laissent pas des cicatrices gênantes.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *