Incontinence : les solutions pour ne plus y penser

Soulager l'incontinence urinaire : solutions et conseils pratiques

L’incontinence touche des millions de personnes dans le monde, hommes comme femmes. Contrairement à la pensée commune, elle ne touche pas uniquement les personnes âgées. Les jeunes sont également concernés par l’incontinence. Plusieurs facteurs sont susceptibles de causer cette maladie, mais dans un cas comme dans l’autre, ces symptômes sont toujours très gênants. Il est alors important de trouver au plus tôt des solutions efficaces pour mieux la gérer au quotidien.

Incontinence : choisir un abonnement pour recevoir des protections urinaires

De nombreux traitements ou solutions existent pour permettre de guérir de l’incontinence urinaire. Avant d’atteindre l’étape de la guérison, il est important de pouvoir gérer les fuites au quotidien pour ne pas se retrouver dans des situations embarrassantes et pouvoir continuer à vivre normalement. Le manque de solutions efficaces de contrôle amène en effet bon nombre de personnes dans le cas à vouloir se cloîtrer chez eux et quitter leur emploi ou autres activités.

Il n’est pas nécessaire de faire de tels sacrifices. Avec l’adoption de protections urinaires efficaces au quotidien, vous pouvez continuer à mener une vie active malgré l’incontinence dont vous souffrez. Vous pouvez pour cela vous abonner en ligne à une marque qui fabrique ce type de protection urinaire afin de vous faire livrer régulièrement les modèles adaptés à vos besoins. Cela ne vous engage souvent à rien et vous pouvez le résilier ou le modifier à tout moment.

Le choix de la protection urinaire appropriée

De nombreux produits de protection urinaires sont disponibles sur le marché. Pour faire le meilleur choix, il faut prendre en compte votre volume de fuites, ainsi que votre sexe. Il y a des modèles conçus pour chaque sexe, même si on retrouve également des modèles unisexes. Privilégiez les modèles personnalisés pour un meilleur confort, car ils sont conçus en fonction des spécificités anatomiques de chaque sexe.

Si vous avez de petites fuites, les serviettes absorbantes pourront le plus souvent vous satisfaire. Elles sont de par leur taille et leur forme semblables aux serviettes hygiéniques utilisées pour les menstruations. La différence ici est qu’elles contiennent de substances absorbantes plus adaptées à la composition de l’urine. Par contre, si vous avez des fuites moyennement importantes ou de grosses fuites, il vous faudra plutôt un sous-vêtement absorbant. En la matière, on distingue les culottes absorbantes et les couches-culottes hyper absorbantes. Elles se portent comme les petites culottes, mais il y a également des modèles ajustables qu’on ouvre sur le côté. Ces derniers ne nécessitent donc pas de se déshabiller complètement pour être enlevés.

Des bonnes protections pour un meilleur confort

Le contact de l’urine avec la peau n’est pas seulement inconfortable, mais également source d’irritation. Il est donc important de changer quand cela devient nécessaire votre protection absorbante. Pour ceux qui ont de grosses fuites, les modèles de couches-culottes ajustables peuvent être plus pratiques dans ce sens. Veillez pour vos sorties à prévoir des protections de rechange ainsi que des vêtements.

Du côté des hommes, il est recommandé si vous utilisez des serviettes en guise de protection de les porter avec un caleçon au lieu d’un boxer. Les caleçons offrent en effet un meilleur maintien de la serviette près du corps. Vous devez également veiller à le placer comme il se doit, c’est-à-dire vers l’avant. Pour les femmes, la serviette doit se placer plutôt au centre.

Des solutions supplémentaires pour mieux vivre avec l’incontinence urinaire

Mieux gérer l’incontinence urinaire nécessite de changer ses habitudes de vie et d’en prendre de nouvelles.

Mieux contrôler son alimentation et la prise de boisson

Les repas et la boisson peuvent faire une grande différence dans votre vécu avec l’incontinence urinaire. Certains aliments ainsi que certaines boissons représentent des facteurs à risque. Il est souvent recommandé de privilégier les aliments riches en fibres afin de faciliter la digestion. Vous évitez ainsi les cas de constipation qui sont reconnus pour irriter la vessie.

Côté boisson, il est également important de réduire votre consommation en alcool et en caféine, tous deux des diurétiques, surtout si votre incontinence a pour source une hyperactivité vésicale. Il ne s’agit cependant pas de réduire drastiquement votre consommation de liquide au risque de vous créer d’autres problèmes vésicaux. Veillez à vous hydrater afin d’éviter une concentration de l’urine qui provoque également une irritation de la vessie et amplifie le besoin d’uriner. Il est donc important de trouver le bon équilibre.

Soulager régulièrement la vessie

Si vous souffrez d’hypertrophie de la prostate, n’attendez pas que le besoin d’uriner se fasse sentir avant de chercher à vous soulager. Il est recommandé en cas d’incontinence de veiller à aller aux toilettes selon une régularité. Vous pouvez le faire par exemple toutes les deux ou trois heures. Cela limitera grandement les risques d’accident. De plus, quand vous voulez sortir de chez vous, veiller à vider systématiquement votre vessie. Il en est de même au départ de votre bureau, même si vous n’en ressentez pas encore le besoin.

Quelques solutions supplémentaires pour mieux vivre avec l’incontinence urinaire

Travailler le plancher pelvien

Les muscles situés au niveau du plancher pelvien jouent un rôle important dans la prise en charge des problèmes d’incontinence urinaire. Ils permettent de maintenir la vessie et donc de contrôler la miction. Quand ils perdent en tonicité, il devient ainsi difficile de contrôler son besoin d’uriner. Il est toutefois possible de les rééduquer et diverses techniques sont utilisées en la matière. On parle de rééducation périnéale et elle peut constituer une solution efficace, quel que soit le type d’incontinence dont vous souffrez. Les médecins la recommandent souvent pour cela en première prescription avant d’autres traitements dans les cas d’incontinence ou de fuites urinaires.

Les exercices de Kegel sont réputés en la matière. Ils consistent à isoler le muscle à travailler en stoppant de manière répétitive le flux d’urine au cours de la miction. Dès que vous êtes habitué, vous n’aurez plus forcément besoin d’attendre de vouloir uriner pour faire les exercices de renforcement. Vous pourrez le faire n’importe où, car il est recommandé d’effectuer plusieurs séries par jour. Plusieurs autres techniques existent et vous pouvez vous faire accompagner par un kinésithérapeute, une sage-femme ou tout autre spécialiste du domaine.

Faire du sport et éviter de prendre du poids

Les risques de fuites urinaires sont réduits quand on perd du poids. Le surpoids et l’obésité engendrent en effet une pression au niveau de l’abdomen, ce qui vous pousse à uriner. Des études scientifiques ont d’ailleurs révélé qu’une perte de poids de 10 % par exemple peut permettre de réduire de moitié la fréquence des épisodes d’incontinences.

Le sport vous sera ainsi d’une grande aide. Certes, quand on est déjà incontinent, le fait de réaliser des exercices sportifs peut occasionner des fuites, mais cela vous fera au final du bien. Vous pouvez en discuter avec votre médecin. Le cyclisme et la natation sont souvent particulièrement recommandés. Il existe donc de nombreuses solutions afin de mieux gérer l’incontinence.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *