Conseils d’usage de la lécithine de soja et précautions

Lécithine de soja : bon pour la santé ou dangereux

La lécithine de soja est un produit de plus en plus utilisé dans l’industrie agro-alimentaire. Si elle est beaucoup appréciée par certains d’une part, elle fait aussi l’objet de nombreuses controverses d’autres parts. À tel point qu’il est difficile de dire si la consommer est bon ou pas pour l’organisme. Qu’est-ce que la lécithine de soja ? De quoi se compose-t-elle ? Quels sont ses bienfaits pour l’organisme ? Sa consommation présente-t-elle des risques ?

Qu’est-ce que la lécithine de soja ?

La lécithine de soja se trouve souvent dans les aliments que nous consommons. Si vous lisez souvent les étiquettes qui les accompagnent, vous l’avez alors déjà lu. Elle est souvent utilisée dans la transformation des aliments. De son nom scientifique phosphatidylcholine, la lécithine de soja est un lipide formé :

  • D’acides gras ;
  • De phosphates ;
  • De choline ;
  • De glycénol.

Elle peut être d’origine animale ou végétale. C’est pour cela que d’autres parlent plutôt des lécithines. L’organisme humain en produit également naturellement. Elle constitue une bonne partie de la bile et est produite par le foie. On en trouve également dans les arachides ou le jaune d’œuf.

À quoi sert la lécithine de soja ?

La lécithine de soja est a priori utilisée dans l’alimentation humaine. Elle agit comme un agent émulsifiant ou stabilisant. Présente en très petite quantité, elle empêche l’eau et les graisses de se séparer dans les aliments. La lécithine de soja produit des bienfaits à l’organisme. C’est pour cela qu’elle est utilisée comme complément alimentaire sous forme de gélules ou de poudre.

Avec sa forte composition en choline, elle favorise le bon fonctionnement du cerveau, du cœur et du foie où elle contribue à l’élimination de l’alcool et des substances toxiques. Elle est aussi un bon produit pour réduire au maximum la graisse de l’organisme. De ce fait, elle empêche que les graisses et le cholestérol se posent sur les parois des vaisseaux. Elle prévient également :

  • La hausse du taux de cholestérol ;
  • Les calculs biliaires ;
  • Les cirrhoses du foie ;
  • Le psoriasis.

Outre l’alimentation humaine, la lécithine de soja est aussi utilisée dans beaucoup d’autres domaines comme dans l’alimentation animale. Elle constitue une excellente source de protéines pour les animaux. D’un autre côté, l’industrie pharmaceutique s’en sert également pour la fabrication des médicaments. Elle fait également partie des différents composants pour la fabrication de la peinture et des plastiques. Elle est aussi recommandée en soins cosmétiques en raison de sa capacité à adoucir la peau.

Lécithine de soja : quels sont les risques ?

Même s’il a été prouvé que la lécithine de soja est utile pour l’organisme humain, elle peut aussi présenter des dangers. Consommée à forte dose, elle présente un risque de toxicité pour l’organisme. Puisque la lécithine de soja est un sous-produit du soja, elle contient potentiellement des solvants chimiques, des pesticides. Toutefois, elle ne présente pas des dangers pour l’organisme si vous la consommez modérément. En effet, la dose maximale journalière recommandée est de 3.5g. Au-delà de cette quantité, certaines personnes peuvent présenter des symptômes comme :

  • Des allergies ;
  • Des maux de tête modérés à violents ;
  • Des étourdissements ;
  • Des évanouissements ;
  • Une baisse de la pression artérielle.

Par ailleurs, des études ont démontré que de nombreuses sources de graines de soja utilisées pour la fabrication de la lécithine de soja sont génétiquement modifiées. Ce qui peut être très inquiétant. L’utilisation de graines de soja non fermentées a aussi occasionné des problèmes de reproduction et de risques d’allergies. La lécithine de soja peut aussi provoquer un vieillissement précoce.

Les précautions à prendre !

Pour se préserver des effets secondaires de la lécithine de soja, il est préférable de prendre des précautions. La première des choses à faire est de respecter les doses prescrites. Il est également conseillé de ne pas administrer la lécithine de soja aux nourrissons et aux jeunes enfants. Pour limiter les risques, vous devez aussi vérifier la teneur en lécithine de chaque aliment avant de les consommer. Dans tous les cas, lorsque vous remarquez des symptômes anormaux, l’idéal sera de vous rendre immédiatement chez un spécialiste.

En définitive, la lécithine de soja est un lipide dont la consommation procure des bienfaits considérables à l’organisme. Toutefois, il est important de la consommer en respectant les doses nécessaires afin d’éviter les potentiels risques.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *