Article mis en ligne le 17/10/2016.

Les étudiants manquent de soleil et ont des os plus fragiles !

 Les études, surtout quand elles sont longues, exposeraient-elles - en raison du manque d’exposition au soleil - à des risques pour la santé ? C’est ce qu’indique un article qui révèle des problèmes osseux chez des étudiants en médecine.


 En raison des exigences de leur formation et de longues périodes de temps passé à l'intérieur, les étudiants en médecine (internes dans les hôpitaux) peuvent avoir une mauvaise qualité d’os pour leur âge. L'exposition aux UV solaires est en effet la principale source naturelle de vitamine D, vitamine essentielle pour la bonne santé des os.

 

Une étude scientifique, menée auprès de quarante-quatre internes en médecine, a mesuré la qualité de leurs os grâce à une technique d’imagerie de pointe (« absorptiométrie à double énergie de rayons X » ou « DEXA »). Parmi les 40 sujets étudiés grâce à cet examen, 17 présentaient une fragilisation osseuse (« ostéopénie ») et 3 avaient même un état osseux exposant au risque de fracture (« ostéoporose »).
Une prise de sang réalisée chez ces étudiants a montré qu’en moyenne ils étaient déficitaires en vitamine D.

 

Les chercheurs qui ont réalisé cette étude recommandent une augmentation de l’exposition au soleil et l’utilisation d'une supplémentation en vitamine D chez ces étudiants.

 

En conclusion, le manque d’exposition solaire peut avoir des conséquences sur la santé osseuse, même chez des personnes jeunes et censées avoir une connaissance des risques en raison de leur formation médicale.

 


Référence :
- McConda DB, Boukhemis KW, Matthews LJ, Watkins CM. Bone Mineral Density and Vitamin D Level Compared to Lifestyle in Resident Physicians. The West Virginia medical journal. 2016;112(4):32-6.